La flexibilité du régime de change expliquée aux membres de l’ASMEX

0
0
250

La Commission Financement, Assurance et Veille de l’ASMEX a organisé le 26 janvier 2018 au siège de l’Association, une conférence-débat sur la flexibilité du régime de change mise en œuvre par le gouvernement le 15 janvier 2018.
Présidée par Monsieur Hassan Sentissi El Idrissi, Président de l’ASMEX, cette conférence a été animée par le Directeur Général de Bank Al Maghrib, Monsieur Abderrahim Bouazza, et Monsieur Younes Issami, Directeur Adjoint des opérations monétaires et des changes de BAM, Monsieur Hassan Boulaknadel, Directeur Général de l’Office des Changes et Monsieur Abdelmalek Benabdeljalil, Directeur BMCE Capital Markets.
Les intervenants ont rappelé que la réforme du régime de change prévoit le passage à un régime de change flexible, c’est-à-dire que le taux de change sera fixé par l’offre et la demande, et non pas par la banque centrale.
Le Maroc avait un régime de change fixe jusqu’au 15 janvier 2018. La parité du dirham était adossée à un panier de devises composé de l’euro (pour 60%) et du dollar (pour 40%), soit l’essentiel des monnaies servant dans les transactions commerciales extérieures du Maroc. Pour éviter une forte volatilité du cours de change de la monnaie nationale, les autorités monétaires avaient limité la variation de celui-ci à plus ou moins 0,3% de part et d’autre du cours central.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Investissements au Maroc : Entre bonnes intentions de l’Etat marocain et freins à la croissance économique

Les États cherchent, en effet, à adopter des politiques attractives et mettent en place de…