La participation des entreprises marocaines du secteur cosmétique à New York

0
0
37

Maroc Export a organisé une mission BtoB aux Etats Unis à New York, du 06 au 10 Novembre 2017, au profit d’une quinzaine d’entreprises marocaines relevant du secteur de la Cosmétique.
L’objectif de la participation marocaine à cette mission est de promouvoir les vertus du produit cosmétique marocain sur le marché américain et ainsi rencontrer les distributeurs, les pharmacies, les responsables de logistiques et les laboratoires américains.
Il est à noter que les entreprises marocaines participantes ont reçu une séance de coaching sur les tendances et la demande du marché américain de la cosmétique et ainsi comprendre les aspects liés à l’accès à ce marché.
La montée des préoccupations en matière de sécurité sanitaire, la hausse des préoccupations environnementales et la prise de conscience des consommateurs concernant les dangers de produits de synthèse, ont alimenté la demande pour les produits cosmétiques naturels ou biologiques dans le monde entier. En conséquence, la demande mondiale pour ce type de produits, qui était de plus de 7,6 milliards de dollars américains en 2012, devrait atteindre 13,2 milliards de dollars en 2018, soit une croissance de 9,6% (TCAC) par an de 2012 à 2018.
L’industrie américaine des soins de beauté et des soins personnels est une industrie prospère, qui continue de croître à un rythme rapide et devrait atteindre 90 milliards de dollars d’ici 2020. Le principal moteur de cette croissance est la demande croissante des produits organiques, naturels et biologiques.
Les consommateurs sont de plus en plus conscients des risques que présentent les produits chimiques pour leur santé ainsi que l’impact néfaste sur l’environnement, ainsi que les produits destinés aux groupes ethniques minoritaires. Cela offre une excellente occasion pour les entreprises marocaines qui se spécialisent dans les produits naturels et peuvent adapter leurs produits vers les femmes africaines, asiatiques et / ou latines. Malgré la crise économique de 2008, l’achat de produits de beauté est resté durable, mais il faut noter que les consommateurs ont tendance à être plus conscients des prix. Les consommateurs ayant des revenus élevés eux continuent d’acheter de plus en plus des produits haut de gamme (premiums) qui représentent 58% du marché de la cosmétique.
En effet, L’industrie cosmétique constitue une filière importante des écosystèmes du secteur de la Chimie – parachimie dans le cadre du Plan d’Accélération Industrielle. Deux filières sont très développées au Maroc. La filière « Cosmétique Bio » fait partie de l’écosystème « Chimie Verte ». Les entreprises marocaines opérant dans cette spécialité disposent d’un savoir-faire avéré en matière de fabrication de produits cosmétiques notamment à base d’Argan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

L’appel de l’Etat de la République de Turquie, Président en exercice du Sommet de l’Organisation de la Coopération Islamique, à l’opinion publique mondiale

La défense de la sainteté de Jérusalem, ville des prophètes, où coexistent les lieux sacré…