La régionalisation avancée : L’administration de l’Etat face à de profondes mutations

0
0
347

Le principe de la régionalisation avancée puise sa force de la Haute Volonté Royale de doter le Maroc d’un outil démocratique stimulant le développement intégré et durable sur les plans économique, social, culturel et environnemental.
Le moment est venu aujourd’hui de procéder à une profonde réforme des structures de l’Etat, à travers la conduite résolue et graduelle des processus de décentralisation et de déconcentration conséquentes et effectives, de démocratisation poussée, d’accélération du développement, de modernisation sociale, politique et administrative du pays et de bonne gouvernance.
La Maroc a mené certes une bataille conséquente pour la mise en œuvre de la décentralisation, un grand chantier qui a été amorcé par la charte communale de 1976 suivie de celle de 2002, mais, les résultats pour une bonne gouvernance territoriale restent à désirer.
De la décentralisation à la déconcentration, l’Etat veut doter le processus de gestion territoriale de mécanismes fiables et d’outils démocratiques pour répondre illico aux attentes des citoyens marocains. Ainsi, la déconcentration est au cœur des priorités nationales, en application des Hautes instructions royales, tout en exhortant les pouvoirs publics à renforcer davantage ce processus afin d’accompagner la nouvelle dynamique que connait la Région.
En d’autres termes, si l’on veut réussir une régionalisation avancée, il va falloir évaluer le processus de décentralisation et le réadapter aux nouveaux changements liés à la gestion territoriale. Puis, mettre en œuvre une déconcentration administrative appropriée, ce qui constitue un grand chantier nécessitant la participation et l’adhésion de tous les différents intervenants dans le processus administratif. Une administration qui n’est pas hélas prête aujourd’hui pour assimiler ces réformes, mais elle va indubitablement recevoir un traumatisme psychique propulsant un nouveau comportement de ses acteurs.
Le développement du Maroc est intrinsèquement lié à une bonne organisation et à un bon fonctionnement de l’Administration de l’Etat, exigeant à leur tour un processus de régionalisation avancée adapté aux spécificités et particularités de chacune des douze régions du Royaume du Maroc.
La régionalisation avancée reste la seule et l’unique solution pour un Maroc moderne doté d’un nouveau modèle de développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Déclaration de Laâyoune L’unanimité nationale ferme autour de la défense de l’unité de notre pays et de son intégrité territoriale

En consécration de l’unanimité nationale ferme, permanente et renouvelée de toutes les cat…