L’appel de l’Etat de la République de Turquie, Président en exercice du Sommet de l’Organisation de la Coopération Islamique, à l’opinion publique mondiale

0
0
1,161

La défense de la sainteté de Jérusalem, ville des prophètes, où coexistent les lieux sacrés des trois religions monothéistes et qui brille comme la lumière au cœur de Harem-i Sharif, première Qibla  de l’İslam et la conservation de son statut historique sont une mission importante non seulement pour les Musulmans mais aussi pour toute l’humanité.

La pierre de touche de l’établissement et du maintien de la conscience, de la justice et du respect mutuel dans le monde entier avec notre région, est de pouvoir protéger Jérusalem.

L’histoire regorge de plusieurs exemples qui attestent des grandes souffrances occasionnées par le non respect de la structure religieuse spéciale de Jérusalem et de l’intimité qui en émane.

Après la Seconde Guerre mondiale, une nouvelle et interminable tragédie a commencé à avoir lieu dans la zone où Jérusalem se trouve au centre.

À Jérusalem, chaque pas ignorant les droits de la Palestine qui ont été approuvés à maintes reprises par les résolutions de l’ONU,inflige un coup très dur à l’idéal de vivre ensemble avec les personnes appartenant à des religions différentes.

Il n’est en aucun cas possible d’abandonner l’exigence d’un État palestinien souverain et indépendant, conforme aux frontières de 1967, dont la capitale est Jérusalem,que nous considérons comme une condition pour la paix et la sécurité dans la région.

La décision des États-Unis de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël n’est pas seulement contraire aux résolutions de l’ONU, mais aussi au caractère ancien de Jérusalem s’étendant sur des siècles.

Par conséquent, ce pas signifie ignorerles faits historiques et sociaux ainsi que le droit international.

Comme la décision de l’annexion de Jérusalem par Israël et les actions et pratiques menées dans ce cadre n’ont jamais été acceptées, cette déclaration est également nulle et non avenue devant la conscience, le droit et l’histoire.

La paix pour tous ne sera possible que lorsquel’occupation israélienne à Jérusalem-Est, en Cisjordanie et à Gaza prendra fin et que les Palestinienspourront être libres dans leur propre patrie.

En tant que Président en exercicedu Sommet de l’Organisation de lacoopération islamique, je fais appel au monde entier de protéger la paix et la sécurité des générations futures en faisant face à cette et à toutes autres mesures illégales de ce genre.

Nous pensons qu’il est devenu impératif que les pays n’ayant pas encore reconnu l’État de Palestine fassent dorénavant ce pas important afin d’assurer un équilibre permettant le maintien du bon sens et de la justice dans la région.

Aujourd’hui, le devoir commun de toutes les personnes de chaque religion, de chaque nation, de chaque croyance qui ont le bon sens et de la conscience est de se tenir aux côtés du peuple de Palestine et des citoyens de Jérusalem dans leur cause légitime.

En tant que Président en exercice du Sommet de l’Organisation de la coopération islamique et Président de la République de Turquie, nous invitons les Etats-Unis d’Amérique à abandonner ce pas qui déclenchera le chaos dans la région et faisons appel à l’Israël à poursuivre des politiques qui contribueront à la paix et à la sérénité.

 

RecepTayyip ERDOĞAN

Président de la République de Turquie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

L’architecture touristique au Maroc: Un patrimoine identitaire de villégiature

Le touriste est spontanément séduit par la beauté du paysage, par la qualité d’accueil et …