Une dizaine d’éditeurs marocains en Allemagne

0
0
125

Maroc Export a organisé, en collaboration avec le Ministère de la Culture, la quatrième participation marocaine au salon du Livre de Francfurt, qui a eu lieu du 11 au 15 Octobre 2017.
La Foire Internationale du Livre de Francfort est la plus importante manifestation culturelle au niveau mondial. Elle est, en effet, considérée comme une grande bourse de l’industrie du livre où se négocient les droits d’auteurs et se créent des partenariats pour l’édition et la traduction.
Il est à noter que lors de l’édition précédente, les éditeurs marocains avaient réalisé quatre Mille Euros pour cession de droits, plus traduction en néerlandais et distribution à hauteur de 2000 exemplaires, cinq Milles Euros pour cession des droits d’édition du livre « Ce qui nous Some » (2000 distribués et traduit en Italie) ainsi que la traduction du livre « La politique culturelle au Maroc » en Espagnol.
Ce salon réunit tous les professionnels de la littérature pour analyser les tendances du secteur. Au total, une quarantaine de pays seront représentés, avec de nombreux auteurs étrangers venus du monde entier. Conférences, débats, ateliers et séances de dédicace viendront rythmer cette édition.
Leur production évaluée à 2 000 publications par an est relativement riche et diversifiée, destinée à un marché trop étroit d’acheteurs, soit 200 000 à peine parmi une population de 35 millions d’habitants.
La situation sus décrite est liée à la fois au système éducatif et sa capacité à éduquer à la lecture, à la situation des écrivains, ainsi qu’à la distribution et la maîtrise de la chaîne par les professionnels de l’édition.
D’où le support gouvernemental à travers le Ministère de la culture ainsi que le Centre afin d’ouvrir de nouveaux débouchés à l’international à la production marocaine.
Outre le support des organismes nationaux, il s’est avéré que les éditeurs marocains bénéficient aussi d’un programme d’appui technique et financier régi par la section de coopération de l’Ambassade de France (le SCAC), ayant pris en charge les frais de déplacement (vols) des représentants des éditeurs marocains au salon de francfort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Une stratégie industrielle 2014-2020 pour la création de 500000 emplois : Un objectif réalisable ?

C’était en 2014, le 02 Avril, que le Maroc avait dévoilé sa stratégie industrielle 2014-20…