Accueil BTP , l'éclaireur de l'économie 2 questions à : Abdelahad FASSI FIHRI, Ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville

2 questions à : Abdelahad FASSI FIHRI, Ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville

3 min lu
0
0
58

Les jeunes architectes diplômés de l’EAC peuvent aujourd’hui enrichir leur profession par leur créativité et leur imagination en la plaçant sur la voie de l’innovation.

Magazine Innovant : L’école d’architecture de Casablanca a beaucoup milité pour avoir cette reconnaissance. Aujourd’hui quel est votre sentiment par rapport à cette accréditation du diplôme d’architecte de l’EAC, tant attendue ?
Abdelahad FASSI FIHRI : Effectivement, on est passé par plusieurs phases, de reconnaissance, d’accréditation, et d’autorisation et toutes ces péripéties juridiques. Et je sais qu’elles ont été pénibles. Aujourd’hui, c’est dépassé et l’école peut envisager, aujourd’hui et en toute sérénité, sa contribution à la formation des architectes au Maroc dans un vrai progrès et projet pédagogique.

M. I. : Y a-t-il un accompagnement de ces jeunes architectes pour leur intégration dans l’ordre des architectes et dans l’insertion professionnelle?
A. F. F. : Bien sûr, ils font partie intégrante de l’Ordre des architectes et nous attendons que cette profession soit organisée ainsi que nous souhaitons que les problèmes internes de cette profession soit régis par l’Ordre pour un certain nombre de choses. En tant que ministère, nous allons les accompagner. Je crois qu’il y a des besoins réels d’architecture à tous les niveaux d’administration, notamment les collectivités territoriales ainsi que dans le secteur privé.
Je crois que la qualité de cette formation crée toutes les conditions d’une insertion professionnelle. Bien sûr, dans le cadre de l’accompagnement du secteur dans son ensemble, nous apportons tout ce qui est à notre portée, à la profession d’architecte, en tant que ministère et pouvoir public.

Voir plus d'articles
Charger plus  Innovant
Charger plus  BTP , l'éclaireur de l'économie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Energie:La première réunion de la Commission Technique Nationale pour l’efficacité énergétique dans l’agriculture

Dans le cadre de la nouvelle dynamique lancée par le Ministère de l’Energie, des Mines et …