Accueil International News COVID-19: Le PIB réel de la zone OCDE a diminué

COVID-19: Le PIB réel de la zone OCDE a diminué

3 min lu
0
0

Suite à l’introduction à travers le monde de mesures de confinement liées au COVID-19, le produit intérieur brut (PIB) réel de la zone OCDE a diminué de 1,8% au premier trimestre de 2020, la plus forte baisse depuis la contraction de 2,3% au premier trimestre de 2009, au plus fort de la crise financière, selon des estimations provisoires, indique l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)

Parmi les sept grandes économies, le PIB a significativement chuté en France et en Italie, où les mesures de confinement ont été les plus strictes et mises en œuvre plus tôt (respectivement de moins 5,8% et moins 4,7%, contre moins 0,1% et moins 0,3% au trimestre précédent).

Le PIB a également fortement chuté au Canada, en Allemagne et au Royaume-Uni (de moins 2,6%, moins 2,2% et moins 2,0% respectivement, contre 0,1%, moins 0,1% et 0,0% au trimestre précédent).

Aux États-Unis, où de nombreux États ont introduit fin mars les mesures de « restez chez soi », la contraction du PIB a été moins dramatique (de moins 1,2%, contre 0,5% au trimestre précédent).

Au Japon, où les mesures de confinement ont été moins strictes, le PIB s’est contracté de moins 0,9% au premier trimestre de 2020, contre moins 1,9% au trimestre précédent.

Dans la zone euro et dans l’Union européenne, le PIB a diminué respectivement de moins 3,8% et moins 3,3%, contre une croissance de 0,1% et 0,2% au trimestre précédent.

La croissance du PIB en glissement annuel pour la zone OCDE est tombée à moins 0,8% au premier trimestre de 2020, après une croissance de 1,6% au trimestre précédent. Parmi les sept grandes économies, les États-Unis ont enregistré la croissance annuelle la plus élevée (0,3%), tandis que la France a enregistré la plus forte baisse annuelle (moins 5,4%).

Voir plus d'articles
Charger plus  Innovant
Charger plus  International News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

La BAD: Un rebond de croissance économique de 3 % malgré la pandémie

Selon les analystes de la banque panafricaine, la croissance sur le continent devrait rebo…