AccueilActualités du Maroc et du MondeFPHN-DD : Mme Leila Benali défend les Objectifs de développement durable d’ici 2030.

FPHN-DD : Mme Leila Benali défend les Objectifs de développement durable d’ici 2030.

Lors du 2ème jour de sa participation au Forum Politique de Haut niveau sur le Développement Durable (FPHN-DD) qui se déroule à New York, Mme Leila Benali, Ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, en sa qualité de présidente de l’Assemblée des Nations Unies pour l’Environnement (ANUE), a présenté les principaux messages de l’ANUE et sa contribution au débat du FPHN. Lors de cette session, Mme la Ministre a plaidé, en faveur d’une gouvernance solide pour réaliser les Objectifs de développement durable d’ici 2030.

“Grâce à une gouvernance solide, adossée à des politiques économiques, nous pouvons jeter les fondements du changement requis pour sauver les objectifs de développement durable”, a souligné Mme Benali lors du Forum politique de haut niveau sur le développement durable organisé par le Conseil social et économique de l’ONU sous le thème "Accélérer la reprise après le COVID-19 et la pleine mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030 à tous les niveaux".

Elle a également indiqué que la réalisation des ODD d’ici 2030 est tributaire de changements et d’augmentations massifs des flux financiers publics et privés, de la dette et des modèles d'investissement, y compris dans les secteurs de l'eau, de l'alimentation et de l'énergie, relevant que les pays en développement ont besoin d'un accès accru à des financements à faible taux d'intérêt pour renforcer leurs capacités et réviser les systèmes comptables et les cadres politiques dans la poursuite des ODD.

Ces changements nécessitent des partenariats dans le cadre de la coopération Nord-Sud, Sud-Sud et triangulaire, a préconisé la présidente de l’Assemblée générale des Nations Unies pour l’environnement, appelant à veiller d’urgence à ce que l'interface entre la science, la politique et la prise de décision soit plus forte que jamais.

Mme Benali a, de même, indiqué que la réalisation des ODD dans la reprise post-covid et la reconstruction des écosystèmes en dégradation, nécessitent de tirer parti des connaissances scientifiques et autochtones, renforcer la gouvernance pour ces objectifs, mobiliser des financements et concevoir des solutions inclusives pour restaurer la santé planétaire.

Il y a lieu aussi de renforcer les liens entre la conservation, l'utilisation durable de la biodiversité et la santé publique conformément à l'approche One Health, entre autres approches holistiques ainsi que de promouvoir la circularité et sécuriser les moyens de subsistance avec des infrastructures durables et résilientes notamment dans les villes, a-t-elle insisté, en soulignant la nécessité d’intégrer la vraie valeur de la nature dans l’architecture financière et les systèmes économiques pour favoriser des changements transformateurs et systémiques afin que les politiques puissent relever simultanément les défis environnementaux, économiques et sociaux, pour atteindre le Objectifs de développement durable.

Votre source d'Actualités du Maroc et du Monde - Actualité Maroc magazine - Magazine International de l'Innovation

“Nous n'avons d'autre choix que de renforcer la gouvernance pour garantir que l'accélération de la reprise soit équitable pour tous et de nous engager à rechercher des solutions innovantes en renforçant les partenariats entre les secteurs public et privé”, a dit la ministre.

La présidente de L’ANUE a, dans ce sens, relevé que le sommet mondial sur les ODD prévu en septembre prochain à New York se veut l’occasion pour un réengagement en faveur du Programme de développement durable à l'horizon 2030 et ses Objectifs de développement durable.

L’ANUE, est un organe décisionnel universel sur l'environnement, qui joue le rôle de plate-forme politique regroupant les Ministres en charge de l'Environnement des 193 États membres des Nations Unies ainsi que les Etats observateurs, les entités du système des Nations Unies, les organisations intergouvernementales, les grands groupes et les parties prenantes, qui se réunit  chaque deux ans pour débattre des politiques visant à établir l’ordre du jour mondial de l’environnement, adopter des décisions stratégiques, fournir des orientations politiques et examiner le programme de travail et le budget du PNUE.

Mme Benali conduit une importante délégation au Forum politique onusien pour le développement durable, en présence de l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, Mr Omar Hilale, et de hauts responsables du ministère et du Haut-Commissariat au Plan.

Le Forum onusien se réunit chaque année sous les auspices de l’ECOSOC et tous les quatre ans avec la participation des Chefs d’État et de gouvernement sous les auspices de l’Assemblée Générale de l’ONU. Les chefs d’État se réuniront les 18 et 19 septembre prochain à New York afin d’assurer un suivi de la mise en œuvre des 17 Objectifs de développement durable et de l’Agenda 2030.

Meryem KORCH
Meryem KORCHhttps://www.innovantmagazine.ma
Journaliste Innovant Magazine

DOIT LIRE