Accueil BTP , l'éclaireur de l'économie Groupe Al Omrane : Un chiffre d’affaires de 4,570 MMDH en 2019

Groupe Al Omrane : Un chiffre d’affaires de 4,570 MMDH en 2019

5 min lu
0
0

Malgré la conjoncture difficile que connait le secteur du BTP depuis plusieurs années, Groupe Al Omrane a réalisé un chiffre d’affaires de 4,570 milliards de dirhams (MMDH) et créé 29.334 titres fonciers en 2019, indique Badre Kanouni, Président du directoire du Holding, lors du Conseil de surveillance du Groupe, tenu lundi 29 juin, sous la présidence du Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani.

L’investissement a atteint plus de 4,5 MMDH ayant permis la mise en chantier de 17.492 unités de production nouvelle dont 2.036 en partenariat avec les promoteurs privés et 115.128 unités de mise à niveau urbaine, tandis que les achèvements se sont établis à 22.449 unités de production nouvelle dont 2.760 avec les promoteurs privés et 91.178 unités de mise à niveau urbaine.

Présent sur l’ensemble du territoire marocain avec ses sociétés régionales et ses 56 agences provinciales, le Groupe Al Omrane a consolidé son ancrage territorial, durant l’année 2019, en finalisant son adaptation au nouveau découpage suite à la fusion des sociétés filiales de Fès et Meknès et la création d’une nouvelle société filiale pour la région de Draâ-Tafilalet.

En tant qu’outil public de mise en œuvre de la politique du gouvernement dans le secteur de l’habitat et du développement urbain, le Groupe s’est mobilisé, en concertation avec le ministère de l’Habitat, en focalisant son action autour de cinq axes majeurs relatifs à la préservation en premier lieu de la santé et la sécurité de tous à travers l’application stricte des mesures et règles sanitaires et la distanciation sociale et à l’engagement citoyen à travers notamment la contribution du Groupe et ses collaborateurs au fond de solidarité Covid-19 ainsi que le maintien du règlement des fournisseurs et prestataires, insufflant une réelle dynamique sociale auprès de son écosystème.

S’agissant du plan d’action au titre de l’année 2020, le Conseil de surveillance a approuvé ledit plan révisé qui reste résilient et qui se décline autour d’un investissement de 3,78 MMDH, une mise en chantier de 15.945 unités de production nouvelle et de 76.561 unités de mise à niveau urbaine, un achèvement de 19.335 unités de production nouvelle dont 1.879 dans le cadre de partenariat et 95.774 unités de mise à niveau urbaine, la création de 32.781 titres fonciers et un Chiffre d’affaire qui devrait quant à lui malgré la crise dépasser les 3 MMDH.

Au niveau de sa politique de réformes managériales, l’opérateur parachèvera en 2020 et dans une approche toujours collégiale, la construction de sa nouvelle vision quinquennale 2021-2025 s’inspirant de l’expérience réussie de la précédente baptisée “CAP2020” qui est à 98% de taux de réalisation à six mois de son terme.

Cette démarche a pour ambition de s’inscrire totalement dans le nouveau modèle de développement initié par SM le Roi Mohammed VI en tenant compte des enseignements et spécificités tirés de la crise sanitaire vécue par le pays, le secteur et le Groupe.

Voir plus d'articles
Charger plus  Innovant
Charger plus  BTP , l'éclaireur de l'économie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

La BAD: Un rebond de croissance économique de 3 % malgré la pandémie

Selon les analystes de la banque panafricaine, la croissance sur le continent devrait rebo…