Suite à la réunion de travail consacrée au développement des énergies renouvelables présidée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste le mardi 22 novembre 2022 et qui s’inscrit dans le cadre du suivi régulier par le Souverain des objectifs stratégiques que le Royaume s’est fixés en matière de développement à grande échelle des énergies renouvelables, les membres et co-fondateurs du Cluster Green H2 ont organisé une réunion pour établir un plan d’action.

En effet ces derniers se sont réunis jeudi 1er décembre à Rabat afin de pouvoir mettre en place un plan à même de contribuer à rejoindre la vision de Sa Majesté « placer le Maroc dans le club des pays à fort potentiel dans cette filière d’avenir, et répondre aux multiples projets portés par des investisseurs et leaders mondiaux, et élaborer, dans les meilleurs délais, une “Offre Maroc” opérationnelle et incitative, couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur de la filière de l’hydrogène vert au Maroc ».

Le Cluster élabore son plan d’action pour les cinq prochaines années et se prépare à lancer des études structurantes sur:

– L’analyse des modes transport pour l’export de l’hydrogène et de ses dérivés,
– Les chaînes de valeurs des filières ammoniac, méthanol, e-fuels,..
– L’identification des opportunités de projets Hydrogène tout au long de la chaîne de valeur,
– L’élaboration de stratégies de financement, …

En marge de cette réunion, une conférence de presse a été organisée pour présenter le potentiel du secteur au Maroc.

« Les énergies renouvelables, nécessaires à la production d’hydrogène vert, sont acquises pour le Royaume, qui dispose d’une expérience dans le domaine et d’un potentiel de 20 GW d’énergie solaire et de 6 GW pour l’éolien » déclare Mohamed Yahya ZNIBER, président du Cluster.

Il a rappelé, lors de son intervention, certains axes de la feuille de route nationale pour la production d’hydrogène vert.