Accueil BTP , l'éclaireur de l'économie Infrastructures routiè​res: 113 Millions DHs pour des projets dans la Province de Boulemane

Infrastructures routiè​res: 113 Millions DHs pour des projets dans la Province de Boulemane

7 min lu
0
0
23

Dans le cadre des efforts déployés par le Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau en vue de moderniser et de maintenir le patrimoine routier, de réduire le nombre des accidents de la route et désenclave la population rurale, le Ministère a alloué une enveloppe budgétaire de 113 Millions DHs pour réaliser un ensemble d’opérations dans la Province de Boulemane, qui s’inscrivent dans les programmes annuels du Ministère ainsi que dans le programme de désenclavement du monde rural.

Le programme de maintenance et adaptation du réseau routier, structurant la Province de Boulemane, connaîtra le lancement d’opérations de renforcement d’environ 31 km de route, pour un montant global de 22 Millions DHs financé par le Ministère, à savoir : la route nationale n° 4, tronçon reliant Boulemane à Sefrou, la route nationale n° 15, tronçon reliant Missour à Outat El Haj et la route provinciale n° 5109, tronçon reliant El Mers à Sekoura.
Pour le programme de la maintenance et de la réhabilitation du parc des Ouvrages d’Art (OA), la Province connaîtra la reconstruction d’un OA sur oued Tawarda au PK 146 de l’Ex RR503 (RN 4 selon le nouveau classement), tronçon reliant Boulemane à Boulaajoul par Injil, pour un montant de 13 Millions DHs financé par le Ministère.
Le programme des routes rurales comprendra la construction et le revêtement d’environ 29 km de route, pour un montant global de 8 Millions DHs financé par la Caisse pour le Financement Routier, à savoir : la route provinciale n° 5101, tronçon reliant Guigou à Ain Nokra ainsi que la route provinciale n° 5106 et la route provinciale n° 5107, tronçon reliant Injil à Serghina.
Pour ce qui est du programme spécial des aménagements de sécurité (PSAS), il s’agira de l’aménagement de deux carrefours giratoires, le premier entre la route nationale n° 4 et la route nationale 29 et le deuxième entre la route nationale n° 4 et la régionale n°707, pour un coût de 5,3 Millions DHs, financé par le Ministère.
Aussi, la réalisation des opérations relatives à la signalisation routière verticale et horizontale ainsi que la mise en place des équipements de sécurité routière se fera sur une longueur de 193 km, pour un montant d’environ 12,5 Millions DHs, financé par le Ministère. Ces opérations seront réparties comme suit : la route nationale n° 4, tronçon reliant Boulemane à Sefrou, la route nationale n° 29 tronçon reliant Boulemane à Sefrou et la route nationale n° 15, tronçon reliant Boulemane à Sefrou.
Quant au Programme de Réduction des Disparités Territoriales et Sociales (PRDTS), ce dernier permettra le renforcement et le revêtement de 56 km de route pour un montant d’environ 32 Millions DHs , financé par le Fond de Développement Rural et réparti comme suit : la route régionale n° 502, tronçon reliant la route nationale n° 4 et Ait Makhlouf par Serghina, la route provinciale n° 5125, tronçon reliant Timitar et le centre Ouled Ali et la route provinciale n° 5107, tronçon reliant la route nationale n° 4 et douar Ait Alla (comune d’Injil).
Ce programme permettra également l’élargissement et le renforcement de la route provinciale n° 5131, tronçon reliant la route nationale n° 15 et Tendite sur une longueur de 10 km, pour un montant de 14 Millions DHs, financé par le Conseil Régional de Fes-Meknes.
En ce qui concerne le programme de réparation des dégâts de crues, la Province connaîtra un certain nombre d’opérations relatives à la réparation des Ouvrages d’Art et de sections de routes endommagées par les inondations. Ce programme sera financé par le Ministère, pour une enveloppe budgétaire estimée à 6,4 Millions DHs.
L’ensemble de ces opérations, qui seront réalisées par la Direction Provinciale de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau de Boulemane, permettront à la Province de renforcer son réseau routier, de désenclaver les populations rurales, d’assurer la pérennité de la circulation sur le réseau routier et enfin d’améliorer le confort et la sécurité routière au profit des usagers de la route.

Voir plus d'articles
Charger plus  Innovant
Charger plus  BTP , l'éclaireur de l'économie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

La nouvelle gare ferroviaire de Kenitra remporte le Prix Mondial d’Architecture et de Design (Prix Versailles)

La nouvelle gare ferroviaire de Kenitra a remporté le Prix Mondial d’Architecture et de De…