Poursuivant sa politique de libéralisation de la réglementation des changes, l’Office des Changes a procédé à une concertation élargie avec les Associations et Groupements Professionnels, afin de recueillir les attentes et les suggestions des usagers pour la consolidation du régime de convertibilité, dans l’objectif de permettre aux acteurs économiques de disposer d’un corpus réglementaire à même de préserver leur compétitivité dans une économie ouverte sur son environnement régional et international. Dans ce cadre, la version 2022 de l’Instruction Générale des Opérations de Changes apporte de nouvelles mesures de libéralisation et d’assouplissement, aussi bien en matière d’opérations courantes qu’en matière d’opérations en capital, traduisant ainsi les orientations irréversibles que connaît la réglementation des changes en termes de consolidation du régime de convertibilité et de simplification des dispositions en faveur des personnes morales et physiques.