Thomas CLAUSI, Fondateur d’Africa Pay

Africa Pay : Une Néo banque qui sera présente dans 20 pays

Voilà des idées innovantes ! Voilà une autre révolution bancaire en perspective ! Africa Pay, un système bancaire digitalisé, innovant, révolutionnaire et intercontinental, qui va changer la relation comportementale entre la banque et le client.

Thomas Clausi va mettre en lumière les tenants et les aboutissants de ce concept. Parcours !

Magazine Innovant : Pouvez-vous nous parler du système d’organisation et de fonctionnement d’Africa Pay, la première Néo Banque en Afrique ? Et quelle est sa raison d’être ?

Il existe des Néo-banques partout dans le monde, mais il y a aucun équivalent sur le continent africain. Cette Néo banque sera présente dans 20 pays d’Afrique pour ce faire nous avons 2 possibilités : soit nous ouvrons en direct dans un pays soit nous vendons des exclusivités dans certains pays (plusieurs exclusivités ont déjà été réservées)

Magazine Innovant : Quels sont les avantages d’Africa Pay par rapport aux banques traditionnelles ? Et quels sont ses points forts pour une meilleure compétitivité ?

L’objectif est d’offrir un service sur mesure parfaitement adapté à chaque pays. Grâce au digital, nous pouvons avoir une approche complètement différente par rapport aux banques traditionnelles afin de satisfaire le client final, avoir un service sans cesse évolutif et offrir exactement ce que recherche le client. Il n’existe aucun équivalent à ce que nous allons proposer en Afrique, notamment grâce à notre technologie avancée notamment l’intelligence artificielle.

Notre point fort est de pouvoir nous adapter parfaitement à chaque client. Il existera plusieurs version de la néo banque pour différentes cibles (étudiants, agriculteurs, personne non-bancarisée, analphabètes…) Il sera possible d’ouvrir un compte très facilement sur mobile et il y aura également tout un réseau physique (une première pour une Néo banque) avec des distributeurs de cartes, des bornes chez des partenaires, des box en verre avec un commercial, qui sera placé dans des magasins et points stratégiques en Afrique.

 Magazine Innovant : Quelles sont les chances de réussite de ce projet bancaire digitalisé, en Afrique? Et quels sont ses services innovants proposés ?

Nous avons déjà une version bêta que nous testons régulièrement afin de l’améliorer constamment. Le projet suscite énormément d’intérêt et nous avons énormément de demandes d’informations sur le lancement, les inscriptions… ce sont exactement ces services que le continent Africain attendait depuis des années. Cela fait plusieurs année que nous imaginons ce projet ; je ne suis pas seul aux commandes ; il y a également des associés qui sont très réputés et influents dans leurs domaines et des collaborateurs parfaitement qualifiés pour mener à bien ce projet.

Il sera possible de faire une demande de crédit, micro crédit et de souscrire à des assurances en quelques clics ; également envoyer et recevoir de l’argent, avoir le choix entre plusieurs cartes bancaires utilisables partout dans le monde (également une carte virtuelle) ; la mise en place de notre réseaux physiques (distributeurs, box…). De nombreux autres bonus seront dévoilés au lancement. Il y aura des offres pour les particuliers mais également les professionnels.

Magazine Innovant : Quelles sont les perspectives d’avenir pour Africa Pay ?

Notre objectif est de développer et de mettre en place au maximum nos équipes et autres ressources au Maroc. Le projet créera à terme plus de 15 000 emplois directs. Notre objectif est de pouvoir sans cesse être à la pointe de la technologie et offrir les meilleurs services.

Nous avons souhaité également développer toute une partie sociale en ouvrant des écoles en Afrique afin de former au métier du digital. Nous offrons notre vision et une ouverture sur mesure pour chacun des 20 pays ; nous avons déjà créé notre cryptomonnaie qui sera prochainement disponible dans certains pays d’Afrique.