Accueil Non classé Jeunesse : Un potentiel à la fois national et international

Jeunesse : Un potentiel à la fois national et international

155

Les jeunes femmes et les jeunes hommes ont la créativité, le potentiel et la capacité nécessaires pour intervenir dans l’évolution de leurs sociétés et celles des autres.

Jeunesse : avec un soutien de l’UNESCO

Le travail de l’UNESCO avec et pour les jeunes s’engage à autonomiser les jeunes femmes et les jeunes hommes et à les aider à travailler ensemble pour encourager l’innovation et les changements sociaux, participer pleinement au développement de leurs sociétés, lutter contre la pauvreté et l’inégalité, et favoriser une culture de la paix.
Les jeunes ne sont pas de simples bénéficiaires de ce travail – ils sont des acteurs essentiels pour trouver des solutions aux défis auxquels la jeunesse se doit de faire face aujourd’hui. Leur énergie et leadership ont été démontrés partout dans le monde, mais ils doivent s’engager eux aussi dans le développement social et être soutenus par leurs sociétés.
De ce fait, le Programme Jeunesse de l’UNESCO œuvre à la création d’un environnement favorable dans lequel ce but peut être atteint, en mettant les voix de la jeunesse en avant et en encourageant les jeunes à s’unir pour agir.
Forte de son rôle fédérateur unique au monde, de sa mission au service de tous les peuples et de sa vocation de partenaire et de négociateur, l’Organisation des Nations Unies est particulièrement bien placée pour protéger et soutenir les jeunes, en leur offrant une plateforme capable de répondre à leurs besoins, de faire entendre leur voix et de les soutenir dans leur action. En outre, le développement de la jeunesse et la mobilisation des jeunes sont des questions transversales intéressant le Programme de développement durable à l’horizon 2030 , divers textes arrêtés d’un commun accord au niveau international, ainsi que l’un des aspects centraux des résolutions 2250 (2015) et 2419 (2018), dans lesquelles le Conseil de sécurité reconnaît que les jeunes jouent un rôle crucial et positif dans la réalisation du développement durable, la prévention des crises et la promotion de la paix.
La stratégie consiste en la construction d’un monde dans lequel les jeunes jouissent de leurs droits et ont les moyens de développer pleinement leur potentiel, et qui reconnaisse leurs capacités d’action et de réaction à l’adversité, ainsi que leur qualité d’agents du changement.

Stratégie nationale de la jeunesse : Quels horizons ?

La Stratégie Nationale intégrée de la Jeunesse a été élaborée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, en partenariat avec la Direction Générale des Collectivités Locales, le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance et le Fonds des Nations Unies pour la Population, ainsi qu’avec l’Assistance Technique de la Banque Mondiale et l’appui du Centre de Marseille pour l’Intégration en Méditerranée. Une vision stratégique intégrée a été proposée en matière de jeunesse sous le leadership du Ministère de la Jeunesse et des Sports avec la participation active des ONG des jeunes, et sert de cadre de planification et de programmation pour toutes les actions sectorielles en faveur des jeunes. Cette version de la Stratégie Nationale Intégrée de la Jeunesse a été soumise à l’appréciation de près de 27.000 jeunes lors du débat national de la jeunesse organisé le 22 Septembre 2012. Il a été l’occasion de vulgariser la SNIJ, de recenser la réaction des jeunes et d’identifier les éventuelles propositions d’amélioration de celle-ci. Par ailleurs, ont aussi été identifiés les principes directeurs qui doivent guider la création et le fonctionnement du Conseil Consultatif de la Jeunesse et de l’Action Associative. Une journée de débat a été organisée pour accueillir les propositions formulées par les 27.000 jeunes qui ont répondu présent et qui ont animé cette manifestation, pour leur soumettre une stratégie finalisée et concertée et mettre en lumière les attentes concrètes des jeunes afférentes au CCJAA.
Cette stratégie nationale s’inscrit dans une ambition générale de placer les jeunes au cœur des politiques publiques et notamment de répondre aux lignes directrices de la nouvelle Constitution ratifiée en 2011 qui a renforcé le cadre législatif pour la jeunesse au Maroc. En effet, la Constitution souligne la nécessité de :
• étendre et généraliser la participation de la jeunesse au développement social, économique ;
• aider les jeunes à s’insérer dans la vie active et associative et prêter assistance à ceux en difficulté d’adaptation scolaire, sociale ou professionnelle ;
• faciliter l’accès des jeunes à la culture, à la science, à la technologie, à l’art, au sport et aux loisirs ;
• créer les conditions propices au plein déploiement de leur potentiel créatif et innovant dans tous ces domaines.
L’objectif de la Stratégie Nationale est donc d’être un document de référence qui puisse guider les politiques publiques et orienter l’intervention et les efforts des autres acteurs en matière de politique intégrée Jeunesse, dans les années à venir. L’objectif de la Stratégie porte les objectifs suivants :
• Assurer une cohérence de l’action Gouvernementale envers la jeunesse,
• Renforcer des investissements de qualité pour la jeunesse marocaine
• Compléter et renforcer les stratégies et plans sectoriels existants
Aujourd’hui, les jeunes de 15 à 29 représentent environ 30% de la population totale du pays, avec un effectif global de plus de 8.4 millions de jeunes marocains, et 44% de la population en âge de travailler (les personnes âgées de 15 à 64 ans): C’une chance et un défi !

Voir plus d'articles
Charger plus  Innovant
Charger plus  Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

INTERVIEW Abderrahim EL HAFIDI Directeur Général de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (l’ONEE)

Abderrahim EL HAFIDI, Directeur Général de l’ONEE ONEE : une intelligence industriel…