Le CNOA et l’Union des Architectes d’Afrique (AUA), organisent leur 13ème Congrès sous le thème « L’architecte et les nouveaux défis du continent Africain » Casablanca, le 22 juin 2022.

La grand-messe des architectes du continent africain aura lieu à Rabat les 4 et 5 juillet prochains. En effet, pour son 13ème congrès, l’AUA a choisi le Maroc comme pays d’accueil. Ce congrès se tiendra sous le thème de « L’architecte et les nouveaux défis de l’Afrique », avec comme slogan « In Africa we believe ».

Le choix du Maroc comme pays organisateur du congrès émane de son engagement et son enracinement réel et concret en Afrique à travers sa position géographique, ses investissements socio-économiques et ses réalisations dans divers domaines stratégiques.

Organisé par le Conseil National de l’Ordre des Architectes du Maroc et l’AUA, les 04 et 05 juillet 2022, en partenariat avec le Ministère de l’aménagement du territoire de l’urbanisme de l’habitat et de la politique de la ville, le Congrès réunira plus de 40 nationalités en provenance du continent. Plusieurs conférenciers de renoms, universitaires, militants, architectes prendront part à cet évènement Africain d’envergure. Aussi, plus d’une centaine d’invités d’honneur nationaux, hommes politiques de haut niveau et diplomates d’autres pays du continent sont attendus.

Le thème choisi pour le congrès de Rabat situe le métier de l’architecte dans la pluralité des enjeux et des défis auxquels le continent africain est confronté. Ces défis sont de plusieurs ordres à savoir : environnemental et écologique, urbain et architectural, identitaire et culturel et enfin sociopolitique. L’architecture est non seulement au cœur de ces enjeux, mais elle en est le reflet, celui de l’évolution et des mutations de tout un continent et également sa richesse. Ces différents aspects seront ainsi largement débattus pendant les deux jours du congrès, autour de 04 panels :

Panel 1 : Enjeux et conséquences de la métropolisationne dans les pays Africains

Panel 2 : Enjeux Ecologiques et développement durable en Afrique

 Panel 3 : Les politiques publiques et la gouvernance urbaine en Afrique

Panel 4 : Enjeux d’un continent entre patrimoine architectural et Ultra-modernité

L’Afrique rayonne

Parce que le continent Africain constituera un quart de l’humanité en 2050, qu’il possède 1/3 des réserves minières mondiales, avec une superficie de 30,37 MKm² dépassant celle de l’Europe, les USA et la Chine réunies pour une population d’à peine 1,3 MM d’habitant (en 2016) et aussi avec 18 prix Nobel, ce continent regorge de richesses humaines et naturelles.

Avec autant d’atouts, l’Afrique est aujourd’hui le seul continent qui offre tant d’espérance, de confiance en l’avenir et ouvre de nombreuses perspectives de développement.

 À travers les réflexions qui seront menées durant les deux jours de congrès, les intervenants auront à cœur de sublimer la diversité culturelle Africaine. Le continent est pluriel à travers ses cultures, ses ethnies, ses territoires et ses expressions architecturales. L’architecture en Afrique est vernaculaire, millénaire et régionale, source d’inspiration et modèle de rapprochement entre l’homme et la nature. Elle est également une architecture moderne qui a été marquée par l’empreinte de plusieurs architectes de renom qui mérite d’être dévoilée et débattue.

Des potentialités à l’infini

L’Afrique, c’est aussi un potentiel énergétique inégalé. En effet, la capacité de l’Afrique à développer les énergies renouvelables et à ouvrir la voie vers une plus grande utilisation est de plus en plus évidente. La création d’énergie solaire figure parmi les plus grandes forces du continent et permettra à terme de palier aux problèmes d’accès à l’électricité dans les zones rurales. Le continent africain possède d’autres potentiels énergétiques et non des moindres, c’est le potentiel hydraulique et le potentiel éolien. Le continent dispose, en effet, d’immenses perspectives pour bâtir un continent résilient au changement climatique et à faibles émissions de CO2. Une bonne exploitation de ces ressources figure comme une perspective majeure pour le développement économique et social du continent.

 Le 13 ème Congrès de l’AUA, augure d’être une véritable plateforme de débats autour des innovations architecturales dans le contexte socio-économique et écologique que connait le monde aujourd’hui. Ce sera aussi l’occasion d’identifier les potentialités et les convergences des innovations architecturales pour un label Afrique !

A propos du Conseil National de l’Ordre des Architectes  

Le Conseil National de l’Ordre des Architectes, dont le siège se situe à Rabat, défend les droits et les intérêts de tous les architectes du Royaume, auprès des citoyens, de l’Etat et des organismes privés. Dans l’objectif de porter la voix du corps de métier, sa mission est de relever la valeur de la profession, l’encourager, la développer, la simplifier, la réglementer, décider de ses tendances nationales.

A propos de l’Union des architectes d’Afrique (AUA)

L’Union des architectes d’Afrique (AUA) a été fondée le 23 Mai 1981 au Nigeria. De 23 pays au départ, l’AUA compte aujourd’hui 43 pays membres et 70 000 architectes à travers le continent, soit un architecte pour 17000 africains. L’AUA œuvre, entre autres, à unir, sur une base démocratique, et favoriser des liens amicaux, intellectuels, artistiques, culturels, éducationnels et scientifiques entre les instituts et ordres nationaux des architectes. Ses objectifs consistent, entre autres, à favoriser et maintenir le contact professionnel, la coopération mutuelle et l’assistance entre les instituts membres et maintenir le contact avec d’autres associations internationales ayant des objectifs et des fonctions similaires.