Accueil BTP , l'éclaireur de l'économie Le guide SALAMA II, un référentiel de la santé-sécurité dans les chantiers

Le guide SALAMA II, un référentiel de la santé-sécurité dans les chantiers

10 min lu
0
0

Le Cetemco a organisé un séminaire, le 26 Février 2020, à Casablanca, pour rendre public la réalisation d’un projet sur la santé et la sécurité au travail dans les chantiers de BTP au Maroc appelé SALAMA II.

Bénéficiant d’un soutien financier du Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique, à travers le fonds d’appui aux centres techniques « FACET », ce projet a vu le jour grâce aux efforts conjugués du Centre des techniques et des matériaux de construction « CETEMCO », de la Fédération nationale du bâtiment et travaux publics(FNBTP), l’Institut marocain de normalisation « IMANOR » et l’Association professionnelle des cimentiers « APC », bien que le secteur du BTP soit aujourd’hui mal vu par le gouvernement et malgré le manque de statistiques relatives au nombre d’accidents aux chantiers. Pour dire que les chiffres avancés, depuis 2012, de 60 000 accidents dont 2000 accidents mortels dans les chantiers du BTP par an, sont aujourd’hui obsolètes et non fiables.
Où l’on est vraiment avec les accidents mortels dans les chantiers et dans les usines ? Qu’en est-il de la santé des travailleurs et leur protection sociale ? Pour répondre à ces questions, le gouvernement a initié, à travers le Ministère de l’Emploi et de l’insertion professionnelle, un Plan national santé et sécurité au travail 2019 – 2023 qui reste sans écho.
Cependant, le Cetemco s’est porté volontaire pour accompagner le secteur du BTP en réalisant un projet de guide appelé Salama II, une initiative louable, pour réduire le nombre des accidents dans les chantiers au Maroc.
Ce guide, intitulé « les bonnes pratiques en santé et sécurité au travail pour les chantiers de BTP au Maroc », se compose de plusieurs rubriques à savoir, démarche de prévention des risques sur les chantiers de BTP avec management de la prévention, évaluation des risques, préparation des chantiers et plan santé sécurité au travail.
Il est àrappeler que le premier projet, appelé Salama 2016, qui est un guide d’analyse et de traitement des risques dans l’industrie des matériaux de construction du Maroc, est rendu public en 2016.
Le contenu de ce séminaire a été mis en exergue par le mot d’ouverture de Mr Said Bouâanani, Directeur Général de CETEMCO et par de différentes interventions de la part de Mr David Toledano, Président de la Fédération des matériaux de construction « FMC » et du Centre des techniques et matériaux de construction « CETEMCO », de Mr Mohamed Mahboub, Vice-président de la Fédération nationale du bâtiment et travaux publics « FNBTP » et Président du GIAC BTP, du Secrétaire général du Ministère de l’emploi et de l’insertion professionnelle et des représentants de différents entreprises et institutions, notamment de l’APC et d’IMANOR.
Ce séminaire a été clôturé sur la note de trois témoignages d’entreprises ayant participé au projet « Salama II » qui se sont engagées pour mettre en place le système de management SST, à travers le processus de certification adopté par IMANOR, conformément aux dispositions de la norme NM 00.5.799
Il est à préciser que ce guide a été élaboré par Nawfal Anka Idrissi ( Cetemco) et Claude Aufredou, sous la conduite de Kenza Bammou et de Zakaria Ahalli, ( Cetemco) et sous la supervision de Said Bouâanani, le Directeur général de Cetemco.


3 questions à Said Bouâanani, Directeur Général de Cetemco

Magazine Innovant: Est-ce que Salama I de 2016 et Salama II de 2020 se complètent ? Et comment ?
Said Bouâanani: Absolument. Salama I a ciblé le secteur industriel et a permis, sur la base d’un diagnostic des unités industrielles des matériaux de construction, d’élaborer un référentiel santé sécurité au travail. Ce référentiel baptisé SALAMA a donné naissance à la norme NM 00.5.799 qui a été homolguée par IMANOR en 2017. SALAMA est un référentiel d’exigences qui peut guider à se conformer à la réglementation en vigueur dans notre pays et qui est applicable à n’importe quel secteur.
SALAMA II est une transposition de ce référentiel SALAMA I au secteur du BTP.

M. I.: Comment peut-on décréter ces guides ?
S. B.: Comme nous l’avons proposé lors de la séance de clôture du séminaire, il y a deux recommandations essentielles permettant de promouvoir SALAMA :
1. Rendre la norme NM 00 5.799 d’application obligatoire. Il suffit pour cela que le ministère en charge du travail de signer un arrêté selon l’autorisation que lui donne la loi 12/06 sur la normalisation pour le faire
2. Exiger la certification de conformité à cette norme comme pièce obligatoire dans le processus du ministère de l’équipement pour la qualification et classification des entreprises du BTP qui concourent dans les appels d’offre publics.

M. I.: En l’attente d’une obligation d’application, comment peut-on inciter les entreprises à adopter le guide Salama II ?
S. B.: Je pense qu’on doit multiplier les actions de communication, sensibilisation de nos entreprises à partir des corporations professionnelles CGEM, FMC, FNBTP,FNPI , Architectes, Ingénieur BET …. On doit aussi sensibiliser et informer les travailleurs et les consommateurs…Mais je crains fort qu’en absence du contrôle strict du respect de la loi et de l’exemple que doit donner l’Etat en tant que client exigeant dans le cadre de la commande publique, on n’ira pas bien loin et on continuera à compter des morts par milliers chaque année.

Voir plus d'articles
Charger plus  Innovant
Charger plus  BTP , l'éclaireur de l'économie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Énergies renouvelables au Maroc: Une commission nationale de l’hydrogène voit le jour

Le ministère de l’Énergie, des mines et de l’environnement a annoncé la créati…