Accueil edito Le Maroc combat un virus ou une méchanceté humaine ?

Le Maroc combat un virus ou une méchanceté humaine ?

5 min lu
0
2

Oh, mon très cher pays, tu luttes contre la méchanceté humaine qui n’est autre que le démon lui-même! Tes amis du nord avec qui tu entretiens de très bonnes relations, politique, économique et social, sont aussi plongés dans la souffrance et la douleur. Ils cherchent, eux aussi, à sauver leur peau comme toi exactement.

Mon cher pays, tu es seul, devant toi-même, devant tes seuls moyens et tes compétences. Tu n’as que ton intelligence et ton expérience acquise à travers les moments durs et insupportables de ton existence, dont la supériorité et l’efficacité durant les temps difficiles ne sont pas à prouver aujourd’hui.

Croyant en Dieu le tout-puissant, tu accueilles Ramadan de cette année dans la tristesse, la mélancolie et la douleur certes, mais aussi dans la bonne foi, la confiance en soi et dans l’accomplissement de la volonté divine.

Nos familles sont seules dans leurs foyers, en train d’exprimer virtuellement leurs émotions et leurs sentiments, moyennant les nouvelles technologies que nous ne savons plus maintenant si elles sont de bon ou de mauvais augure pour nous.

La réalité, c’est que nous sommes en train de perdre les nobles qualités de l’espèce humaine au profit de la numérisation, de la machine et au profit de la méchanceté mondiale.

Ce sont les méchants et les barbares de cette planète qui nous ont mis dans cette situation douloureuse et souffrante, sans pitié et sans clémence.

Malheureusement, les pays qui prônent les valeurs humaines, l’éthique sociale et l’égalité humaine et qui nous soutiennent d’habitude, souffrent eux aussi, aujourd’hui, de ce maudit virus. Un virus sans identité aucune !!

Oh, mon très cher pays ! Tu mènes courageusement une course contre la montre pour sauver tes concitoyens de la mort, renforcer leur solidarité, préserver son économie et en même temps soutenir aussi tes amis du sud.

Ce sont les actes nobles de Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui procurent compassion et commisération chez les Marocains, dans cette situation épidémiologique causée par coronavirus 2019.

Nos familles, dont le regard est tourné vers l’avenir, espèrent vivre dans le calme, la sérénité et la paix intérieure. Plongées dans les rêveries diurnes, nos familles ne veulent pas que leurs enfants, petits-enfants ou leurs parents, soient exposés au danger causé par la méchanceté humaine omniprésente et omnipotente, matérialisée aujourd’hui par la création de toute pièce d’un maudit virus, un démon qui est en train de ravager nos cœurs, vivants ou agonisants.

C’est clair qu’aujourd’hui ce virus est l’œuvre de l’être humain qui n’est autre qu’un démon, un grand méchant.

Alors, l’avenir va nous montrer quels sont les gentils et les méchants de cette planète. D’autant plus que l’information ne va pas tarder de venir. Va-t-elle nous soulager ou approfondir notre plaie qui suinte déjà ?

Jamal KORCH

Voir plus d'articles
Charger plus  Innovant
Charger plus  edito

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

La BAD: Un rebond de croissance économique de 3 % malgré la pandémie

Selon les analystes de la banque panafricaine, la croissance sur le continent devrait rebo…