Accueil International News Mix énergétique : un stockage accru est nécessaire pour garantir l’approvisionnement

Mix énergétique : un stockage accru est nécessaire pour garantir l’approvisionnement

6 min lu
0
0

Dans un rapport adopté lundi 29 juin, les députés de la commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie, présentent leur stratégie en matière de stockage de l’énergie, qui joue un rôle essentiel pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris sur le changement climatique.

Adopté par 53 voix pour, 3 contre et 15 abstentions, le rapport sera mis aux voix lors de la session plénière des 8-10 juillet.

Dans ce rapport, les députés présentent leurs idées pour développer des solutions de stockage, puisque le mix énergétique européen va faire de plus en plus appel à des sources renouvelables.

‘‘Le stockage de l’énergie est un prérequis essentiel à la transition vers une économie décarbonée fondée sur les sources d’énergie renouvelables. L’électricité produite par l’énergie solaire ou éolienne n’étant pas toujours disponible en quantité suffisante, nous avons besoin de stocker l’énergie. Au-delà de certaines technologies de stockage qui ont déjà fait leurs preuves, comme le stockage par pompage, plusieurs autres technologies joueront un rôle primordial à l’avenir, telles que les nouvelles batteries, le stockage thermique ou l’hydrogène vert. Nous devons garantir l’accès au marché de toutes ces technologies afin d’assurer un approvisionnement constant d’énergie aux citoyens européens.’’, a déclaré Claudia Gamon, députée en charge du dossier.

Les députés ont proposé de développer d’autres possibilités de stockage, telles que le stockage mécanique et thermique ainsi que le stockage centralisé via les batteries domestiques, le stockage de la chaleur domestique, la technologie de véhicule à réseau et les systèmes énergétiques des maisons intelligentes.

Hydrogène vert

Les députés appellent la Commission européenne et les États membres à faire tomber les barrières réglementaires (double imposition, lacunes dans les codes de réseau de l’Union) qui empêchent le développement de projets de stockage d’énergie. Ils demandent également la révision prochaine des réseaux transeuropéens d’énergie afin d’améliorer les critères d’éligibilité pour le développement des installations de stockage d’énergie.

Les députés soulignent par ailleurs le potentiel des énergies renouvelables produites à base d’hydrogène (dit hydrogène vert) et appellent la Commission à continuer de soutenir la recherche et le développement d’une économie de l’hydrogène. Des mesures de soutien sont nécessaires afin de réduire les coûts de l’hydrogène vert et de le rendre économiquement viable, précisent-ils. La Commission devrait également évaluer la possibilité de mettre à niveau les infrastructures gazières pour le transport de l’hydrogène, l’utilisation du gaz naturel n’étant que de nature transitoire, déclarent-ils.

Batteries et nouvelles possibilités de stockage

La commission soutient également les efforts visant à créer des normes européennes pour les batteries et à réduire la dépendance vis-à-vis de leur production hors de l’UE. La forte dépendance de l’Union à l’égard des importations de matières premières dont l’extraction impliquent des dégradations environnementales devrait être réduite en favorisant les dispositifs renforcés de recyclage et l’approvisionnement durable en matières premières, si possible dans l’UE.

Voir plus d'articles
Charger plus  Innovant
Charger plus  International News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

La BAD: Un rebond de croissance économique de 3 % malgré la pandémie

Selon les analystes de la banque panafricaine, la croissance sur le continent devrait rebo…