Accueil Rendez-vous Moussem des fiançailles à Aït Ameur (Imilchil): du 20 au 31 août 2019

Moussem des fiançailles à Aït Ameur (Imilchil): du 20 au 31 août 2019

3 min lu
0
0

La fête se déroule fin août, à Aït-Amer, à 25 km au sud d’Imilchil, au carrefour des routes de Rich et de Tineghir. C’est une tradition des Aït-Haddidou qui se perpétue pendant ce moussem. Elle permet aux tribus de la région berbères (non arabes) de tisser des liens, autrefois en vue de fiançailles. Une très jolie légende s’est tissée autour de cet événement.
À l’origine, deux jeunes, dont les tribus respectives étaient en guerre l’une contre l’autre, s’aimaient. Bien entendu, les parents firent tout pour empêcher leur union. De chagrin, l’un et l’autre se mirent à pleurer, tant et si bien que leurs larmes donnèrent naissance aux lacs de Tislit (dont le nom signifie « la mariée » en amazigh) pour la jeune fille, et d’Isely (« le marié ») pour le jeune homme. Devant tant d’amour, les deux clans consentirent au mariage. Depuis, chaque année, fin août, le moussem commémore cette union et permet aux jeunes de se choisir librement.
Le moussem commence un jeudi (pour faire connaissance) ; le vendredi, on signe l’acte de mariage. Le samedi a lieu le marché aux chameaux. Le dimanche est le jour des chants et des danses folkloriques.
Revers de la médaille, le moussem génère une activité commerciale considérable : de nombreux commerçants affluent de tout le pays, certains n’hésitant pas à se travestir en Touareg avec chèche et robe bleue, histoire d’amadouer le touriste et d’écouler leur stock de souvenirs en tout genre.

Voir plus d'articles
Charger plus  Innovant
Charger plus  Rendez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Cancers: Plus de 48000 nouveaux cas diagnostiqués au Maroc en 2019

Les laboratoires Roche ont organisé du 31 janvier au 1er février 2020 la sixième édition d…