Nizar Baraka, Ministre de l’Equipement et de l’Eau, dynamise, de temps en temps, le secteur du BTP à travers la programmation de grands projets structurants en leur affectant un budget prodigieux de 64 milliards dirhams pour construire des routes, des autoroutes, des ports, des équipements publics et pour dissiper la crise de l’eau.

Cette fois-ci, ce sont trois ministres, Nizar Baraka, Ministre de l’Equipement et de l’Eau, Abdeljalil Mohammed, Ministre du Transport et de la Logistique et Younes Sekkouri, Ministre de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, qui se sont intervenus, successivement, lors de la journée d’information sur le programme prévisionnel des marchés de BTP, 2024, qui a lieu à jeudi 29 février, à la Direction Générale de l’Hdraulique, à Rabat.

Alors, il s’agit bel et bien d’une coordination interministérielle bien affichée pour repositionner le secteur du BTP en tant que levier majeur de développement au Maroc.

Ainsi, Nizar Baraka a ouvert son intervention par une rétrospection sur les réalisations de 2023 en précisant que « 41 Milliards de Dirhams ont été investis par l’Etat dans les domaines de l’infrastructure et de l’eau durant cette période, soit 91 % du programme prévisionnel 2023. »

Il a rappelé aussi que « cette journée s’inscrit dans le cadre du contrat programmesigné entre le Gouvernement et les Professionnels du secteur du BTP. »

Nizar Baraka a précisé également que le secteur du BTP a connu une augmentation de 56% de l’investissement public en 2024 par rapport au programme 2023. Cela veut dire qu’il va vivre une reprise remarquable à travers la mise en œuvre des programmes structurants, ayant rapport avec les grands événements que le peuple marocain attend avec ferveur et enthousiasme, notamment l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2025 et de la Coupe du Monde de la FIFA 2030.

Parmi les programmes structurants annoncés aussi lors de cette journée d’information, est celui de la reconstruction et de la réhabilitation générale des zones touchées par le séisme du Haouz. Le budget qui a été accordé à ce programme est d’une valeur de 120 milliards de dirham, réparti sur 5 ans.

Le secteur du BTP va connaitre également un grand essor grâce à l’accord signé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI avec les Émirats Arabes Unis. Cet accord qui s’étendra de 2024 à 2029 va créer indubitablement de la commande publique pour les entreprises de ce domaine.

Si le secteur du BTP va bénéficier de l’augmentation de l’investissement public et de la mise en œuvre des programmes structurants, il n’en demeure pas moins que certaines mesures d’accompagnement doivent avoir lieu.

Parmi ces mesures, Nizar Baraka a cité la classification et la qualification des entreprises du BTP, l’amélioration du cadre de la commande publique et la mise en place de l’observatoire de BTP (OBTP) qui permet d’accroitre la visibilité du secteur du BTP au Maroc.

Nizar Baraka a rappelé que le secteur du BTP et l’un des secteurs les plus créateurs de valeur en termes socio-économiques, qu’il représente plus de 6% du PIB national et qu’il emploie un million de marocains.

Pour dire enfin que le secteur du BTP que certaines personnes veulent l’enterrer est en train de renaitre de ses cendres, grâce aux efforts louables du Ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka.