Accueil International News ONU : Une croissance faible de l’économie mondiale

ONU : Une croissance faible de l’économie mondiale

4 min lu
0
0

L’ONU a rendu public  son rapport, vendredi 17 janvier à New York sur l’économie mondiale pour l’année 2020, intitulé « Situation et perspectives de l’économie mondiale ». Le bilan est morose : l’économie mondiale enregistre sa croissance la plus faible en une décennie, baissant à 2,3% en 2019.

Selon ce rapport si les risques sont maîtrisés, l’activité économique mondiale pourrait repartir légèrement à la hausse cette année.

D’après cette étude, si une croissance de 2,5% est possible en 2020, une recrudescente des tensions commerciales, de la crise financière, ou une escalade des tensions géopolitiques pourrait saborder la reprise.

Selon des prévisions pessimistes, la croissance mondiale pourrait ralentir pour se situer à seulement 1,8% cette année. Un ralentissement prolongé de l’activité économique mondiale pourrait considérablement entraver le développement durable, notamment la réalisation des objectifs visant à éradiquer la pauvreté et à créer des emplois décents pour tous.

Dans le même temps, la généralisation des inégalités et l’aggravation de la crise climatique alimentent une grogne croissante dans plusieurs parties du monde.

Le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a prévenu dans le rapport que « ces risques pourraient compromettre gravement et durablement les perspectives de développement ».

« Ils menacent également de favoriser la prolifération des politiques de repli, à un moment où la coopération mondiale s’avère primordiale », a-t-il dit.

Aux Etats-Unis, les récentes baisses des taux d’intérêt ordonnées par la Réserve fédérale américaine (Fed) pourraient quelque peu soutenir l’activité économique.

Toutefois, la persistance des incertitudes politiques, l’érosion de la confiance des entreprises et le manque de stimulation financière devraient entraîner un ralentissement de la croissance du PIB aux Etats-Unis, qui passerait de 2,2 % en 2019 à 1,7% en 2020, selon l’étude.

Dans l’Union européenne, le secteur de la production industrielle continuera d’être plombé par l’incertitude qui règne au niveau mondial, une situation qui pourra toutefois être partiellement contrebalancée par la stabilité de la croissance de la consommation privée, entraînant une légère hausse du PIB, qui passera de 1,4% en 2019 à 1,6% en 2020.

Voir plus d'articles
Charger plus  Innovant
Charger plus  International News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Cancers: Plus de 48000 nouveaux cas diagnostiqués au Maroc en 2019

Les laboratoires Roche ont organisé du 31 janvier au 1er février 2020 la sixième édition d…