Accueil actualités Partenariat maroco-allemand: Pour renforcer l’investissement énergétique allemand au Maroc

Partenariat maroco-allemand: Pour renforcer l’investissement énergétique allemand au Maroc

8 min lu
0
0

Le Secrétariat du Partenariat énergétique maroco-allemand a organisé, le jeudi 7 novembre 2019 à Rabat un atelier de renforcement des capacités des journalistes marocains dans le secteur de l’énergie sous le thème : « Médias pour un futur renouvelable ».

L’atelier a été présidé par Aziz Rabbah, Ministre de l’énergie, des Mines et de l’environnement et Dr. Götz Schmidt-Bremme, Ambassadeur d’Allemagne et en présence de Said Mouline, directeur général de l’AMEE, Badr Ikken, directeur Général d’IRESEN, Brahim Oumounah, Directeur Planification et stratégie à l’ONEE et d’autres représentants du ministère de tutelle.

Lors de son allocution, le Ministre a déclaré que la relation maroco-allemande est toujours en pleine évolution dans tous les domaines dont ceux de l’énergie et de l’environnement. Il a souligné que l’investissement allemand est renforcé dans le domaine de l’énergie et de l’efficacité énergétique au Maroc avec son industrialisation, tout en organisant des rencontres BtoB entre les entreprises marocaines et allemandes. Le Ministre a aussi suggéré la mise en place d’autres filiales des écoles, instituts et universités allemands au Maroc.

Aziz Rabbah a également déclaré que le Maroc encourage l’adoption de l’efficacité énergétique et l’autoproduction pour les industriels et en même temps pour les particuliers.

Il a souligné aussi que le pays souhaite la mise en place des usines dédiées à la construction des composantes intelligentes de l’énergie et le stockage à travers des batteries.

Lors de la même rencontre, un panel a été organisé composé d’Ellen Von Zitzewitz, chef de division adjoint pour la coopération énergétique internationale, Ministère Allemand chargé de la politique économique et de l’énergie –BMWi, Mohamed Ouhmed, Directeur des Energies renouvelables et de l’efficacité énergétique au MEME, Mohammed El Houari, Directeur du pôle des énergie renouvelables et de l’efficacité énergétique à l’AMEE, Rachid Tahiri, chef division changement climatique au département de l’environnement, Rachid El Mrabet, directeur des Appels à projets et de l’Innovation à l’IRESEN, Moulay Zoubeir Idrissi, Directeur de l’électricité au ministère et Khalid Semmaoui, Président de l’Amisole.

Ce panel s’est focalisé sur le transfert de connaissances et de savoir-faire entre les différents acteurs du secteur de l’énergie.

Il est à noter que le Maroc est réellement engagé dans la voie de la transition énergétique à travers l’amélioration de la marge de réserve du système électrique (Environ 20% en 2018), l’augmentation de la part des EnR dans le mix électrique (Environ 34% pour les EnR (Solaire et éolien 2 % en 2009 à plus de 14%)), la réduction de la dépendance énergétique (98% en 2008 à 91,7% actuellement dont l’EnR représentent 20% de la production électrique).

Le Maroc vise la réalisation de 4263 MW entre 2019 et 2023, dont 99,5% en énergie renouvelable avec un investissement de 47,9 Milliards de DH et 12 GW à l’horizon 2030.

PAREMA : Pour un partenariat énergétique prometteur

Le Partenariat Énergétique Maroco-Allemand (PAREMA) a été créé en 2012 avec la signature d’une déclaration d’intention commune au niveau ministériel. Ce partenariat vise la mise en place d’une plateforme centrale du dialogue institutionnalisé sur la politique énergétique entre l’Allemagne et le Maroc en soutenant la transition énergétique et les efforts déployés dans ce domaine. Un accord additionnel a été signé le 19 avril 2016 à Rabat au niveau ministériel. Les deux pays s’accordent pour œuvrer ensemble vers un avenir énergétique durable et essentiellement renouvelable à l’horizon 2050.

Les parties prenantes de ce partenariat sont le Ministère fédéral allemand de l’Economie et de l’Energie (BMWi) et le Ministère marocain de l’Energie, des Mines et de l’environnement,

Pour la partie allemande, les acteurs principaux sont le Ministère fédéral de l’Environnement, de la Protection de la Nature et de la Sûreté nucléaire (BMU), le Ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ) et le Ministère fédéral des Affaires étrangères (AA). Les principaux acteurs marocains sont Moroccan Agency for Sustainable Energy (MASEN), l’Agence Marocaine pour l’Efficacité Énergétique (AMEE), l’Office National de l’Électricité et de l’Eau potable (ONEE), la Société d’Investissements Énergétiques (SIE) et l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Énergies Nouvelles (IRESEN).

Voir plus d'articles
Charger plus  Innovant
Charger plus  actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Interview: Albert Aoun, Chairman & CEO, Exhibitions and Events Organizers Président-directeur général, Organisateurs d’expositions et d’événements

Le salon Interpack de Düsseldorf : un partenaire des salons égyptiens, pacprocess et Food …