Accueil Dossier Scientifique Pluie artificielle : Un processus de pluie provoquée sans danger ni sur l’Homme ni sur l’environnement

Pluie artificielle : Un processus de pluie provoquée sans danger ni sur l’Homme ni sur l’environnement

1 min lu
0
0

La première expérience mettant en évidence la possibilité de modifier artificiellement un nuage, avait lieu en 1946, aux États-Unis. Ainsi, les techniques ont évolué, permettant alors de faire tomber la pluie, en créant un nuage de pluie. Alors, la pluie provoquée, c’est faire pleuvoir les nuages sans danger ni sur l’humanité ni sur l’environnement. Décryptage

Les nuages sont formés de très petites gouttelettes d’eau ou de cristaux de glace (1 à 100 microns de diamètre) obtenus par l’adsorption de vapeur d’eau contenue dans l’atmosphère autour de minuscules impuretés appelées noyaux de condensation (cristaux de sel marin, pollens, produits polluants).
L’aspect d’un nuage est caractérisé par sa forme, sa texture, sa transparence, son opacité et ses couleurs qui varient en fonction des constituants et des conditions atmosphériques.

Pour lire la suite, abonnez-vous.

Voir plus d'articles
Charger plus  Innovant
Charger plus  Dossier Scientifique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Protection du Climat 2019: le Maroc classé en 2ème position

Le MAROC vient d’être classé en 2019, en DEUXIÈME position sur 57 pays dans l’…