Accueil edito Quand le Maroc se réveillera le monde ne tremblera plus

Quand le Maroc se réveillera le monde ne tremblera plus

8 min lu
0
4

Certaines personnes qui guettent notre pays sont en train de s’interroger  sur ce qui se passe au Maroc faisant allusion au comportement des autorités publiques sur les strictes applications de l’état d’urgence sanitaire, décrété tout d’abord par l’OMS et ensuite par le Maroc.

Mais, je vais vous dire ce qui se passe au Maroc durant ces temps difficiles pour toute l’humanité et pour le pays aussi, à cause de l’apparition du covid 19, son effet galopant de contamination et sa portée dangereuse de propagation.

Ce qui se passe actuellement au Maroc, c’est qu’il vient d’être repéré une vraie renaissance et une réelle révolution au niveau de la bonne reprise des valeurs morales et de l’éthique sociale. Il n’y a pas longtemps, on ressent que le citoyen marocain est relégué à la dernière position, devancé par l’intérêt économique, l’égoïsme, « sauve-qui- peut », « Moi et après-moi le déluge » et l’égocentrisme.

Il n’y a pas longtemps, on pensait que l’on peut abandonner les malades à leurs mauvais sorts et dans leurs souffrances ; les démunis dans la dèche ; les endettés dans l’impécuniosité et les familles dans le confinement cauchemardesque.

C’est pour cela que j’ai écrit dans « Morocco, to be or not to be », en perspective de penser tout d’abord et avant tout à l’être humain et à l’intérêt qu’on peut lui accorder, sans toutefois être un pays riche, industrialisé ou être une puissance militaire.

Penser à l’être humain, n’exige parfois qu’un simple mot de complaisance et d’indulgence. Seules la bonne foi et la bonne intention comptent et qui sont matérialisées par des actes concrets à portée sociale, psychologique et morale.

Le Roi Mohammed VI a préféré le bien-être à la fois social et sanitaire du peuple marocain au détriment de l’économie et à l’encontre des calculs boursiers.

Intimidés et effrayés par la chute éventuelle de leurs économies, certains pays n’ont pu arracher la décision irréversible de décréter l’état d’urgence sanitaire que tardivement, ce qui pourra provoquer une double perte, humaine et économique.

C’est vrai que le choix entre les deux options s’avère difficile à prendre.

Mais, contrairement à ce que prévoyaient les dénigreurs, le Maroc s’est démarqué et distingué par la prise de certaines mesures courageuses et indubitablement justes et incontestables, grâce à la clairvoyance du Roi Mohammed VI : Sauver le citoyen marocain tout d’abord et penser par la suite aux dégâts économiques qui en découlent.

Pour vous dire ce qui se passe au Maroc, c’est qu’on vient d’enregistrer une solidarité inédite et légendaire entre les gouvernants et les gouvernés, les producteurs et les consommateurs, les enseignants et les étudiants, les médecins et les patients. Même les emmerdeurs et les subordonnés sont aujourd’hui solidaires pour anéantir le mal causé par le covid 19 et toutes les formes de la hiérarchie sociale ou administrative sont bannies aujourd’hui.  Tous pour un seul ennemi qui est le nouveau virus venant d’autres continents.

Ce qui se passe au Maroc, c’est la mise en œuvre d’une intelligence humaine pratique, collective et émotionnelle pour gérer ingénieusement la crise épidémiologique sanitaire causée par le covid 19. Et il est aujourd’hui impérativement nécessaire de prolonger ces actions louables et ces mesures indéniables dans le temps et dans l’espace en faveur du citoyen marocain.

Cependant, il ne faut pas nier que la capacité d’accueil dans les hôpitaux fait un grand défaut ; les médecins travaillent dans de mauvaises conditions et les patients souhaitent plus d’efforts de la part du corps médical. Sans parler de l’enseignement et des prestations de services administratives qui nécessitent plus d’attention.

Pour dire qu’aujourd’hui les observateurs n’arrivent pas à saisir ce qui se passe au Maroc, eu égard aux actions coordonnées et solidaires des autorités et de la population, cherchant uniquement et seulement le bien-être social et sanitaire des citoyens marocains.

Le Maroc vit réellement dans l’émergence en termes économiques, depuis quelques années, et la réincarnation et la résurrection avec le covid 19, en termes spirituels.

Alors, au-delà de l’intelligence, notre instinct nous prédit que quand le Maroc se réveillera le monde ne tremblera plus.

Voir plus d'articles
Charger plus  Innovant
Charger plus  edito

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

La région minière de Tafilalet et Figuig / Promotion des investissements et protection des droits des artisans mineurs: un équilibre souhaité

L’exploitation minière artisanale de la région de Tafilalt et de Figuig ne peut plus se dé…