La chambre des représentants a tenu, ce samedi 09 Octobre, une séance plénière consacrée à l’élection de son président. Au terme de cette séance, Rachid Talbi Alami a été élu Président de la chambre des représentants avec un total de 258 voix parmi 313 votants.

 

 Le candidat du RNI à la présidence de la première chambre a été élu à une majorité écrasante de 258 voix sur les 395 sièges, succédant ainsi au président sortant Lahbib Malki, qui a dirigé la première chambre pendant la dernière législature.

Alors, Rachid Talbi Alami préside pour la deuxième fois la Chambre des représentants, sachant qu’il avait occupé ce poste de 2014 à 2017, lors de la neuvième législature.

Il est à noter que les députés de l’USFP se sont abstenus de voter lors de cette séance.

L’annonce de l’élection de Rachid Talbi Alami a été prononcée par le député de l’USFP Adbelouahed Radi qui a dirigé les travaux de cette séance toute en félicitant les parlementaires pour la confiance des électeurs afin de les représenter à la première Chambre, qui constitue “un symbole de la démocratie”. La séance se tient conformément aux dispositions de l’article 62 de la Constitution et de l’article 21 du règlement intérieur de l’institution législative.

En effet, l’élection de Rachid Talbi Alami était attendue vu que sa candidature a été soutenue par les trois parties de la majorité (RNI, PAM, Istiqlal). Ce choix s’est fait sur la base des résultats des échéances électorales qu’a connues le Royaume et qui ont constitué une étape importante dans la consolidation du processus démocratique dans le pays, avec une forte participation des citoyens.

Rachid Talbi Alami, candidat de la majorité parlementaire, était en lice pour le poste aux côtés de Raouf Abdellaoui Maane, candidat du Front des Forces Démocratiques (FFD).