Le gouvernement ivoirien, à travers le ministère de la promotion de la riziculture, et OCP Africa, filiale du Groupe marocain OCP, ont signé, vendredi 4 septembre à Abidjan, un protocole d’accord visant à contribuer à la redynamisation de la production rizicole en Côte d’Ivoire.

Cet accord a été signé par le ministre ivoirien de la promotion de la riziculture, Gaoussou Touré et le représentant d’OCP Africa en Côte d’Ivoire, Mohamed Benzekri, en présence de l’Ambassadeur du Maroc à Abidjan, Abdelmalek Kettani et de plusieurs membres du gouvernement ivoirien.

L’accord vise à accélérer la mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement de la riziculture 2020-2030, qui ambitionne de rendre la Côte d’Ivoire autosuffisante en riz avant 2025 et de faire du pays l’un des plus grands exportateurs africains à l’horizon 2030.

L’accord couvre ainsi plusieurs domaines de coopération, dont le développement et la restructuration des chaînes de valeur des activités rizicoles et l’accès à des engrais adaptés, comme levier majeur d’amélioration de la productivité de la riziculture et des revenus des riziculteurs en Côte d’Ivoire.

Il s’agit également de l’étude des sols, de la formation et de la sensibilisation des riziculteurs aux bonnes pratiques agricoles outre la digitalisation du processus de la chaine de valeur de la production du riz.