Dans le but de développer les relations de coopération en matière de tourisme entre le Royaume du Maroc et la République Populaire de Chine, Madame Nadia FETTAH, Ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport Aérien et de l’Economie Sociale a tenu, le 19 mai 2021, une séance de travail avec Monsieur Li Changelin, nouvel Ambassadeur de la Chine au Maroc.

Après avoir mis en exergue l’excellence des relations de coopération bilatérale entre les deux pays, les deux parties ont réitéré leur volonté de la dynamiser davantage, notamment dans le domaine du tourisme.

A cette occasion, Monsieur l’Ambassadeur de Chine et après avoir félicité le Royaume du Maroc pour la gestion appropriée de la pandémie du covid-19 et la mise place d’une stratégie nationale pour y faire face, notamment autour de trois axes majeurs : santé, économie et social, a saisi cette opportunité pour mettre en avant le progrès réalisé par le Maroc en termes de développement et d’infrastructure, sous l’égide de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI.

Aussi, Monsieur Li Changelin a réitéré la disposition de son pays à consolider davantage la coopération existante entre les deux pays dans le domaine du tourisme et à poursuivre les itérations avec les autorités marocaines concernées pour la réussite de l’organisation de l’Année sino-marocaine du Tourisme et de la Culture en 2022.

Madame la Ministre qui a mis en valeur la qualité du partenariat entre les deux pays en matière de tourisme suite à la visite Royale historique Chine en 2016, sanctionnée par la signature de plusieurs accords et la Décision Royale de supprimer les visas au profit des touristes chinois  qui a eu des retombées positives sur le développent des flux touristiques à destination au Maroc, a réaffirmé son souhait de poursuivre la dynamique déclenchée entre les deux pays depuis l’année 2016 et de capitaliser sur le bilan positif réalisé dans le cadre du Mémorandum d’Entente signé entre les deux pays en marge de la Visite Royale.

Aussi, Madame la Ministre a sollicité le diplomate chinois pour mettre l’expertise chinoise au profit du Maroc, notamment dans le domaine de la formation et l’apprentissage de la langue mandarin au profit des guides marocains et des salariés du secteur et de développer l’échange entre les deux parties en termes de tourisme culturel permettant aux jeunes de découvrir la richesse et les atouts culturels des deux pays.